*   Domaine de compétence Optimisation Combinatoire   *
  *    Séminaire
  o    2019 - 2020
  o    2018 - 2019
  o    2017 - 2018
  o    2016 - 2017
  o    2015 - 2016
  o    2014 - 2015
  o    2013 - 2014
  o    2012 - 2013
  o    2011 - 2012
  o    2010 - 2011
  o    2009 - 2010
  o    2008 - 2009
  o    2007 - 2008
  o    2006 - 2007
  o    2005 - 2006
  o    2004 - 2005
  o    2003 - 2004
  *    Evènements
  *    Liens

Séminaires 2019 - 2020

Ceci est la page web du séminaire de l'équipe Optimisation Combinatoire du laboratoire G-SCOP, à Grenoble.

Sauf mention contraire, le séminaire de Mathématiques Discrètes a lieu le jeudi à 14h30 en Salle C319. Les responsables sont Louis Esperet et András Sebő, n'hésitez pas à les contacter.

17 octobre 2019 Christophe Crespelle
(Université de Bergen)
Modelling complex networks as almost structured graphs
21 novembre 2019 Valentin Gledel
(G-SCOP)
tba
28 novembre 2019 Louis Esperet
(G-SCOP)
Coloration non-répétitive
12 décembre 2019 Valentin Garnero
(G-SCOP)
tba
19 décembre 2019 Florian Hörsch
(G-SCOP)
tba
  • Jeudi 17 octobre 2019 (à 14h30): Christophe Crespelle (Université de Bergen) : Modelling complex networks as almost structured graphs

    In this talk we explore the possibility to represent real-world complex networks as almost cographs, i.e. cographs where a relatively small number of modifications have been performed (some edges have been deleted and some others have been added). We develop heuristics that 1) test whether a given arbitrary graph G is close to being a cograph and that 2) provide a set of modifications to turn the graph G into a cograph. We then run these heuristics on a collection of real-world networks coming from various contexts and we show how to exploit the proximity of some of these networks with the family of cographs in order to generate synthetic graphs having similar properties.


  • Jeudi 28 novembre 2019 (à 14h30): Louis Esperet (G-SCOP) : Coloration non-répétitive

    On montre que l'on peut colorier les graphes planaires avec un nombre constant de couleurs, de manière à ce que sur tout chemin de taille paire, la suite de couleurs sur la première motié du chemin diffère de la suite de couleurs sur la seconde moitié. Cela avait été conjecturé par Alon, Grytczuk, Haluszczak et Riordan en 2002.

    Travail en commun avec Vida Dujmovic, Gwenaël Joret, Bartosz Walczak, et David Wood.